“29 ans d’expérience en acquisition et rétention de clientèle dans les domaines IT et Télécommunications en Suisse romande”

Tel était le “slogan” de mon profil LinkedIn

Près de 2 ans de recherches actives à postuler pour une nouvelle “aventure” professionnelle ont confirmé qu’il était temps de laisser les nouvelles technologies à leur course effrénée…

L’envie d’entreprendre dans un tout autre domaine devenait viscérale…

Réminiscence

Né en plein coeur de Lavaux (et son fameux vignoble en terrasses), rien ne concourait à ce que je jette mon dévolu sur le rhum, bien au contraire: toute boisson, plat ou dessert contenant du rhum me répugnait, mais j’ignorais encore qu’il existait des rhums élaborés sans mélasse…

C’est lors de mon premier voyage outre-Atlantique en 1985 (1ère escale en Martinique) que la découverte du rhum agricole apparut dans un verre de «Ti-punch» comme une révélation!

Et au retour en Suisse, toujours le désert…

Impossible de trouver ce produit exceptionnel à l’état brut (rhum blanc) ni l’un des ces surprenants rhums vieux, à part se rendre en France voisine, où leurs supermarchés ne proposent qu’un pâle échantillonnage de son immense palette.

À cette époque déjà, je me disais que ce marché avait du potentiel, des années avant que les Helvètes ne “découvrent” au cours des années 90 les purs malts puis la Caipirinha brésilienne (sans ses batidas!), le Mojito cubain au début des années 2000, et enfin la récente exhumation du bien moins exotique Spritz…

Reconversion et…

Frustré depuis 33 ans de ne pouvoir obtenir ces nectars en Suisse, je décidai, en parallèle à mes recherches actives d’une nouvelle activité dans les domaines déjà exercés, de faire le pas en direction de l’essentiel, qui existe depuis la nuit des temps et n’est pas prêt de s’éteindre: mon attrait depuis toujours pour

les arômes et l’intemporel,

les parfums indicibles et invisibles fragrances,

l’étendue inouïe des sensations gustatives…

Action! (2015 à mai 2016)

  • Réflexion sur la consommation d’alcool en Suisse et les parts de marché du rhum sur tous les spiritueux bus en Helvétie,
  • étude de marché sur la présence du rhum agricole en Suisse,
  • étude de faisabilité sur l’importation de ce rhum caractéristique et très particulier,
  • démarrage des recherches sur l’histoire de la canne à sucre et celle du rhum,
  • études pragmatiques sur la distillation et l’art de la dégustation de spiritueux,
  • enregistrement du domaine rhumagricole.ch,
  • retour en Guadeloupe et Martinique pour un voyage exploratoire, visites auprès des quelques distillateurs-rhumiers-affineurs disponibles, afin d’obtenir leur avis sur mon projet d’importation et distribution de leurs nectars, et glâner une multitude d’informations utiles à l’édition du site Internet dédié à l’élaboration du rhum agricole et son affinage en barriques

Entrepreneur – Faire connaître ma passion (mai 2016 à fin 2017)

Changement de cap:

  • reprise de la Sàrl familiale (3 générations de bâtisseurs), transformation de son but social,
  • choix, acquisition et intégration des outils de comptabilité et gestion de stock, partenariat avec acteurs logistique et stockage,
  • Beta version du concept “découverte du rhum agricole”, organisation des premiers événements liés à la découverte de ce spiritueux, élaboration de cocktails et initiation à la dégustation de rhums vieillis en barrique, en collaboration avec des chefs itinérants et gérants de restaurants,
  • création des identités visuelles bien distinctes de la nouvelle entreprise Kaz’ à Rhum, et du site informatif rédigé par un passionné du rhum agricole,
  • enregistrement du domaine kazarhum.ch, premières livraisons et factures de rhums agricoles par Kaz’ à Rhum